• I'm back...

    Retour bloggesque, mais c'est comme ça, je n'écris pas toujours bien régulièrement. Peut être serais je plus régulier à présent que pour la Xème fois, j'ai encore déménagé (si !). Les connaisseurs m'écriront sur mon mail pour me faire un coucou, je leur donnerai ma nouvelle adresse postale, ca fera une bonne excuse pour m'envoyer des mots doux ;)

    Les vacances, c'est bien ! Trempette, bronzage, nous et nos serviettes, même mon portable, semi noyé dans l'eau de mer espagnole. Un conseil, si vous allez à Saint Sebastian, ne restez pas sur la plage !!! Celle ci, plate et traître, coulera doucement son flux maritime jusqu'aux imprudents français qui n'ont pas l'habitude. Et ne croyez pas qu'en France c'est mieux, la marée à Hendaye n,'est pas plus tendre et monte à toute allure. Ceci dit, essorer une serviette salée et sablée dans un parking souterrain, non ce n'est pas agréable, je pourrai m'en passer, même si le sourire reste de mise, ce n'est que de l'eau. Sevrage de téléphone donc, celui ci ne sourit plus, à vrai dire, il a gémi un peu, a allumé le flash de l'appareil photo dans un râle agonisant avant de vider de ses dernières forces dans mes mains dépitées. Je ne sais où ça s'enterre, un portable...Doit on faire un deuil à la hauteur de l'importance qu'il prend doucement dans nos vie ? Il finira à la benne, une fois les composants essentiels de sa mémoire récupérés dans un sauvetage Dr-Housien.

    Pour fêter ce retour, l'Administration Française, dans sa grande bonté, m'octroît le retour de la dîme avec un petit virement tout à fait bienvenu sur mon compte. Qui a dit qu'être propriétaire c'est dur ? Non seulement je place de l'argent, mais en plus, le béton me rapporte. Prenez garde, d'ici peu on me nommera le Bouygue de l'immobilier Laonnois, on sait jamais, avec ces choses là, on est vite contaminé par la fièvre acheteuse...
    Pour ma part, je fêterai ce retour avec la réouverture des commentaire, qui, je pense, sont à présent sauf de l'infâme pollution verbale de certaines égarés. Commentez donc !

    Je vous laisse sur une citation de mon cher patron : "Un bon impôt est un impôt qui ne coûte rien à l'Etat"... à méditer quand le soleil fiscal tape trop fort en ces périodes de réglement de comptes.

    Nb : en en-tête, un poster de la série (inconnue chez nous?) des Sarah Connor Chronicles, qui reprend la suite du premier épisode, quand SC et son fiston doué en ont fini avec le gros vilain cyborg qui reviendra les aider à l'épisode suivant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :